Conseils

Est-il possible pour une mère qui allaite d'avoir du chèvrefeuille


De nombreuses femmes ont peur d'utiliser le chèvrefeuille pendant l'allaitement. La principale crainte concerne la forte probabilité de développer une réaction allergique chez un enfant. Mais en fait, la baie n'est pas interdite pendant l'allaitement. Il contient beaucoup de nutriments dont un enfant a besoin pour se développer pleinement.

Est-il possible d'allaiter le chèvrefeuille

Le chèvrefeuille est une baie pourpre foncé qui pousse sur un arbuste de la famille des chèvrefeuilles. Il a un goût aigre-doux prononcé. La baie n'est pas considérée comme un remède traditionnel. De plus, il ne contient pas de substances dangereuses pour le corps humain. Par conséquent, le chèvrefeuille n'est pas interdit aux femmes qui allaitent. Mais son introduction dans l'alimentation diffère par un certain nombre de nuances qu'il est extrêmement important de prendre en compte.

Les fruits d'une certaine variété seulement conviennent à la consommation, car il existe également des variétés toxiques. La caractéristique du chèvrefeuille comestible est sa couleur vive et sa floraison légèrement blanchâtre. Les variétés rouges et oranges doivent être évitées car elles ne sont pas comestibles. Si vous mangez des fruits toxiques, une intoxication toxique se développera. C'est dangereux pour la vie de la femme et de son enfant.

Pour neutraliser le goût aigre de la baie, vous devez la saupoudrer légèrement de sucre.

Important! Lors de l'allaitement, le chèvrefeuille peut être utilisé pour réduire la fièvre lorsque les médicaments sont contre-indiqués.

Les avantages et les inconvénients du chèvrefeuille avec l'hépatite B

Le chèvrefeuille est l'une des principales sources de vitamines et de minéraux. Ses avantages incontestables par rapport aux autres baies et fruits sont une maturation précoce et une résistance au gel. Elle est complètement prête pour la collecte début juin. Pendant la période d'allaitement, cela peut être non seulement bénéfique, mais aussi nocif. En raison de l'effet diurétique prononcé, les fruits peuvent provoquer un inconfort important.

Avant de manger du chèvrefeuille pour l'allaitement, vous devez étudier sa composition. Il contient des pectines qui ont un effet stimulant sur les intestins. La teneur abondante en acide ascorbique contribue à renforcer le système immunitaire, ce qui est particulièrement important lors d'épidémies de grippe et de rhume. Les minéraux et les vitamines rendent le lait plus nutritif, ce qui est bénéfique pour la santé de bébé. L'iode présent dans la composition du produit assure le plein fonctionnement du système endocrinien, ce qui a un effet indirect sur le processus de production laitière. Dans le même temps, le produit aide à stabiliser l'état émotionnel et à restaurer le sommeil de la nouvelle mère. Les avantages les plus importants du chèvrefeuille pendant l'allaitement comprennent:

  • aide à la formation du système musculo-squelettique de l'enfant;
  • reconstitution du niveau de fer dans le corps;
  • normalisation de l'état émotionnel d'une femme et de son enfant;
  • renforcer le système immunitaire;
  • nettoyer le corps d'une femme qui allaite des toxines;
  • effet antibactérien et anti-inflammatoire;
  • aide à perdre du poids après l'accouchement.

Étant donné que le chèvrefeuille contient de nombreuses vitamines et minéraux, il aide à faire face plus rapidement aux problèmes du post-partum. Les plus courants sont la perte de cheveux et les ongles cassants. La consommation régulière de baies dans les aliments vous permet de maintenir la réserve de vitamines et de minéraux au niveau requis. De plus, le produit aide à normaliser le métabolisme et à mettre de l'ordre dans les hormones. Il soulage les maux de tête et améliore les performances, est utile pour l'hypertension artérielle.

Malgré la variété des avantages, les femmes qui allaitent doivent faire preuve de prudence lorsqu'elles utilisent du chèvrefeuille. Il peut agir comme un allergène pouvant provoquer une réaction négative chez un enfant sous la forme d'une éruption cutanée. Des quantités excessives de chèvrefeuille sont également indésirables si une femme a des problèmes rénaux. En raison de l'effet diurétique, les symptômes de la maladie peuvent devenir plus prononcés. Avec une exacerbation des affections gastro-intestinales chroniques, les fruits violets aggravent le bien-être, provoquant des douleurs abdominales. Parfois, manger du chèvrefeuille pendant l'allaitement peut avoir un effet négatif sur les selles de votre bébé.

Il est conseillé de diluer le jus de chèvrefeuille avec de l'eau avant de prendre

Comment manger du chèvrefeuille pour une mère qui allaite

Pendant l'allaitement, la femme est autorisée à manger un petit bouquet de chèvrefeuille par jour. Il est conseillé de l'introduire dans l'alimentation par petites portions. Mais les médecins ne recommandent pas de le faire plus tôt que 3-4 mois après l'accouchement. Dans les premiers mois, il est conseillé d'abandonner complètement les allergènes potentiels.

La forme la plus optimale du produit est sous forme de compote ou de boisson aux fruits. Il est strictement interdit de boire plus de 3 cuillères à soupe. boire un jour. Il n'est pas souhaitable de réfrigérer le jus avant utilisation. Il doit être à température ambiante.

Vous pouvez également utiliser des baies séchées et congelées. La quantité de composants utiles pendant le traitement thermique change légèrement. Un tel produit peut être acheté prêt à l'emploi dans n'importe quel supermarché ou préparé par vous-même. Le meilleur moment pour sécher et congeler les baies est au début de l'automne. La dose quotidienne autorisée est de 50 g. En automne-hiver, les baies doivent être consommées pour éviter les rhumes.

La confiture de chèvrefeuille lors de l'allaitement peut être utilisée comme substitut aux desserts avec une composition moins saine. Il est ajouté aux céréales et utilisé comme garniture pour les produits de boulangerie. Cette variation est particulièrement pertinente en hiver, lorsqu'il n'y a aucun moyen d'acheter le produit frais. Lorsque vous utilisez de la confiture, vous devez également vous rappeler de sa teneur élevée en calories en raison de sa teneur en sucre.

Attention! Il n'est pas recommandé de boire de l'eau immédiatement après avoir consommé du chèvrefeuille, car cela provoquera une indigestion.

Contre-indications et précautions

Lors de l'allaitement, une femme devrait être plus responsable de la présence de contre-indications au chèvrefeuille. Cela évitera des conséquences indésirables tant pour l'enfant que pour la mère elle-même. Les contre-indications comprennent:

  • maladies des reins et des voies biliaires;
  • Pression artérielle faible;
  • réaction allergique;
  • troubles de la digestion.

Lorsque vous utilisez du chèvrefeuille pendant l'allaitement, vous devez vous rappeler de la nécessité de respecter la posologie. Même le remède le plus bénéfique peut être nocif pour la santé s'il est consommé de manière excessive. Il est également important de surveiller la réaction du bébé à l'introduction d'un nouveau produit dans l'alimentation. Il est conseillé de manger 2-3 fruits et de suivre l'enfant. Si après 2-3 heures, les symptômes négatifs n'apparaissent pas, vous pouvez augmenter la dose quotidienne. Dans la plupart des cas, la baie est bien tolérée sans provoquer d'effets secondaires.

Conclusion

Le chèvrefeuille d'allaitement peut être un excellent moyen de renforcer votre système immunitaire et d'enrichir votre lait maternel. Pour en tirer le meilleur parti, vous devez prendre en compte même les plus petites nuances. Si des effets secondaires surviennent, vous devez arrêter de manger le produit.


Voir la vidéo: Conseils pour lallaitement - Conso bébé (Novembre 2021).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos