Conseils

Genévrier commun: photo et description


Les baies de genièvre peuvent être utilisées pour aromatiser les boissons, assaisonner les plats, guérir les maladies ou le poison. Bien sûr, ils sont légèrement toxiques, et tout dépend de la dose, mais en cuisine et en médecine, des fruits du même type sont utilisés. Le genévrier commun fournit cette matière première. Par exemple, seules ses baies doivent l'arôme et le goût exclusifs du gin.

Caractéristiques du genévrier commun

Le genévrier commun (Juniperus communis) est un conifère ou un arbuste appartenant au genre Juniper de la famille des cyprès. Contrairement à la plupart des espèces, la zone de culture est très étendue. Le genévrier commun pousse dans les zones froides et tempérées de l'hémisphère nord, les tropiques d'Asie et même en Afrique du Nord. En Russie, il est réparti sur la forêt-steppe et les forêts de la partie européenne, dans toute la Sibérie occidentale et jusqu'au bassin de la Lena orientale.

Le genévrier commun vit dans différentes régions, où le climat, le sol et les conditions écologiques sont très différents. De ce fait, il se distingue par une grande plasticité et une grande variabilité des formes. Certains amateurs pensent même qu'il existe différents types de genévriers communs.

Bien sûr que non. Mais c'est précisément dans la systématisation de cette éphédra que sont utilisés les rangs des taxons, qui sont plus bas dans la hiérarchie biologique que les espèces: sous-espèces, variétés. Parmi eux se trouvent les formes colonnaires habituelles, différant par la configuration de la couronne, telles que:

  • Juniperus communis subsp. Communis;
  • Juniperus communis subsp. Alpina.

Les sous-espèces naines créées par la nature comprennent Juniperus communis subsp. Hemisphaerica, qui ne dépasse pas un mètre et demi à l'âge d'environ 30 ans.

Il existe même une forme rampante de Juniperus communis var. Montana, trouvé dans les régions alpines et les marais.

Donc, les gens qui parlent de l'espèce de genévrier commun se trompent d'un point de vue biologique. Mais ils peuvent être compris. Il est difficile pour un amateur d'imaginer que des plantes aussi différentes ne sont pas seulement des parents proches, mais appartiennent à la même espèce.

À quoi ressemble un genévrier ordinaire?

Le genévrier commun peut être un arbuste d'une taille allant de 1 à 3 m ou un arbre, le plus souvent - avec plusieurs troncs, de 8 à 12 m de haut.Les représentants de cette espèce peuvent être des plantes monoïques et dioïques:

  1. Les femelles sont généralement plus courtes que les mâles et plutôt étalées, parfois avec des extrémités de pousses légèrement tombantes. Leur hauteur moyenne et leur diamètre de cime atteignent 3 à 5 m.
  2. Les plantes mâles sont beaucoup plus décoratives que les femelles. Ils sont plus hauts - de 5 à 8 m en moyenne, avec une couronne étroite dont le diamètre ne dépasse pas 1,5 m.

Mais écrire sur la hauteur du genévrier commun en tant que plante d'espèce est une tâche ingrate. Il y aura toujours une variété dont les paramètres ne correspondent pas à la description. Par exemple, la forme naine du genévrier commun poussant dans les marais et dans les vallées alpines, dont la largeur de la cime est bien supérieure à la hauteur. Ou des nains, 30 ans, atteignant à peine un mètre et demi. Toutes ces formes ne sont pas très cohérentes avec les paramètres généralisés.

L'écorce des plantes ligneuses appartenant à l'espèce est gris rougeâtre. Dans le tronc et les branches squelettiques d'un spécimen adulte, il est gris foncé ou gris-brun, squameux. Les pousses sont généralement dirigées vers le haut et, chez les femelles, elles sont plus éloignées du conducteur central, tandis que les mâles se distinguent par une couronne élancée et compacte.

L'espèce est considérée à croissance lente. La croissance annuelle est d'environ 5 cm de largeur et la hauteur augmente d'environ 15 cm.

Un trait caractéristique des arbustes et des arbres du genévrier commun est que ses aiguilles sont acérées et piquantes sur les branches de tout ordre, à la fois à un jeune âge et chez les vieux spécimens. Aiguilles de 10-15 mm de long, 1 à 2 mm de large, assemblées en verticilles de 3 pièces, droites, le plus souvent gris-vert. Cet effet est créé par une rainure blanche et des bords verts situés au centre des aiguilles. Les aiguilles restent sur les branches jusqu'à quatre ans.

La floraison commune a lieu en avril-mai. En Sibérie et dans d'autres régions froides, il fait encore froid en ce moment et la libération de pollen est décalée d'un mois. La maturation des cônes charnus jusqu'à 8 mm prend 2-3 ans. Leur forme peut être ronde ou cylindrique, la couleur est noir bleuâtre, souvent avec un revêtement cireux blanchâtre. Les baies mûres contiennent 1 à 3 graines.

Les fruits ne sont pas seulement décoratifs, mais aussi d'importance économique. Les plantes d'espèces donnent les premiers cônes à l'âge de 5-9 ans. Une récolte complète est obtenue à partir de 10 ans, une fois tous les 3 à 5 ans, lorsque plus de 50 kg de fruits peuvent être récoltés sur 1 hectare.

Le bois est parfumé et durable. Mais comme le diamètre du tronc ne dépasse pas 20 cm, il est principalement utilisé pour la fabrication d'objets artisanaux et de biens de consommation de petite taille - perles, peignes, souvenirs, etc.

Où pousse le genévrier commun

Les genévriers et arbustes communs ne sont pas très exigeants sur le sol. Ils préfèrent les sols légers avec une réaction neutre et légèrement alcaline, ils poussent sur des grès et des pierres. Seules les terres salines sont mal tolérées par la culture.

Bien que le genévrier commun résiste au manque d'humidité du sol, il n'aime pas l'air sec. Si vous organisez un bon drainage, l'éphédra peut être planté sur des sols gorgés d'eau. Préfère une position ensoleillée, mais poussera à l'ombre partielle.

Les inconvénients comprennent une faible résistance à la pollution anthropique. Cela empêche l'utilisation généralisée de la culture dans l'écologisation des mégapoles et des villes industrielles.

Combien d'années vit le genévrier commun

Selon Jan Van der Neer, le genévrier commun est une race durable et peut vivre jusqu'à 2 mille ans. Mais cela s'applique aux espèces de plantes trouvées dans leur environnement naturel. Dans une ville, la culture ne survivra pas si longtemps, d'autant plus qu'elle ne tolère pas bien la pollution de l'air.

Les variétés issues de boutures sont de courte durée. Ils vivent généralement entre 50 et 60 ans. Il en va de même pour les formes greffées.

Résistance à l'hiver du genévrier commun

Compte tenu de la large diffusion de la culture à travers le monde, il est impossible de donner une réponse sans équivoque à cette question. Les sous-espèces originaires d'Afrique du Nord ne passeront pas l'hiver en Sibérie sans adaptation ni abri. Comme les indigènes du Nord, les régions chaudes souffrent de températures élevées.

En général, le genévrier commun a une résistance élevée au gel et ne gèle pas dans la voie du milieu. En gros, tout dépend de deux facteurs:

  • en fait, de la résistance au gel de la variété;
  • les endroits où un arbre ou un arbuste est cultivé.

C'est pourquoi il est recommandé d'acheter des plants de toutes les plantes dans les pépinières locales. La plupart des variétés hivernent dans la zone 3 sans abri ni problèmes, mais il existe des variétés plus thermophiles ou résistantes au froid.

Variétés de genévrier communes

Des descriptions avec des photos de variétés de genévriers communes permettent de comprendre pleinement la diversité de la culture. Il serait utilisé beaucoup plus largement, mais il ne tolère pas l'air pollué.

Genévrier ordinaire Meyer

La variété Meyer (Meuer) est l'une des plus populaires, souvent utilisée dans l'aménagement paysager. Il a été créé vers 1945 par l'éleveur allemand Erich Mayer, qui lui a donné son nom.

Forme un buisson à tiges multiples et très dense avec une belle couronne en forme de sommet de forme régulière et symétrique. Une plante adulte atteint 3-4 m avec un diamètre de 1,5 m. La croissance annuelle est de 10-12 cm. Les aiguilles épineuses en forme d'aiguilles sont de couleur vert argenté, les jeunes sont plus clairs que les matures. En hiver, il devient vert bleuâtre.

Les longues branches squelettiques sont fortement ramifiées. Ils sont épais, résistants, régulièrement espacés par rapport au centre de la brousse, dirigés vers le haut selon un angle aigu. Les extrémités des branches tombent parfois.

La résistance au gel est très élevée - pousse sans abri dans la zone 2. Préfère une position ensoleillée.

Lors de la description du genévrier Meyer commun, il convient de noter qu'il s'agit d'une variété résistante. Autrement dit, il peut être multiplié en toute sécurité indépendamment par boutures - la plupart des jeunes plantes ne s'écarteront pas de la forme maternelle.

Genévrier ordinaire Suecika

Cette variété est une espèce d'arbre cultivée qui pousse naturellement en Scandinavie. Le genévrier commun Suecica forme un arbuste dense à plusieurs tiges avec une large couronne en forme de colonne atteignant 10 m de haut, généralement planté dans les parcs et les jardins botaniques. En culture, les variétés issues du Sueziki sont mieux connues. Souvent, les fabricants et les amateurs ne se soucient pas de leurs différences et s'appellent simplement Suecica. Et puis ils sont surpris que les plants prélevés dans différentes pépinières se transforment en plantes qui ne se ressemblent pas. Pour comprendre les variétés obtenues à partir du genévrier commun Suecik, leur description sera utile.

EN 2

Il a une couronne très compacte et étroite. À une hauteur de 2,5 à 3 m, la largeur ne dépasse pas 30 cm, elle pousse lentement. Les branches sont dirigées presque verticalement, rigides, couvertes d'aiguilles bleu-vert, étroitement pressées les unes contre les autres. Une variété de sélection suédoise.

Bruns

Ce genévrier commun est obtenu à partir de la forme Suecik dans la pépinière d'Oldenburg. Transféré à la vente par G. Bruns en 1970.

La variété est très similaire à la forme originale, mais elle a une couronne plus lâche et, surtout, la plus grande résistance à la rouille. Ainsi, il peut être planté en toute sécurité à côté d'arbres fruitiers.

Suecica Aurea

Le formulaire a été trouvé à Schneverdingen (Basse-Saxe) par G. Horstmann. C'est un arbuste compact avec une couronne étroite. À l'âge de 10 ans, il atteint 1 à 1,5 m pour une largeur de 30 cm. Les jeunes aiguilles sont jaunes, au milieu de la saison, elles deviennent vert doré.

Suetsika Nana

Cette variété naine est cultivée depuis 1929. La couronne est étroite, en forme de colonne. Hauteur - pas plus de 1,5 m avec une largeur de 30 cm, les aiguilles sont vert bleuâtre.

La variété originale Suetsika et ses formes sont peu exigeantes pour les sols, poussent mieux au soleil, mais tolèrent bien l'ombre partielle. Ce n'est qu'à Suesica Aurea, faute de lumière, que les aiguilles perdent leur couleur dorée.

Genévrier ordinaire de Wallis

Créé par la crèche néerlandaise Bressingham Nursery en 1981. La variété de genévrier commun Wallis est issue de la femelle et multipliée par boutures. C'est un buisson atteignant 2 m de haut, avec une largeur de couronne d'environ 1,5 m. Il pousse lentement, ajoutant annuellement 10-15 cm verticalement, le diamètre augmente de 5 cm.

Les pousses fortes sont dirigées vers le haut à un angle aigu, formant une couronne ressemblant à un bol. Les pointes des branches pendent. Les jeunes aiguilles sont un ton plus claires que les aiguilles matures, vertes, piquantes, petites.

Résistance au gel - zone 3 sans abri.

Sentinelle ordinaire de genévrier

Un autre genévrier commun avec une couronne verticale très étroite. Le nom de la variété est traduit en russe par un garde, une sentinelle. Une plante adulte atteint une hauteur de 3 à 4 m et un diamètre de 30 à 50 cm Les branches sont très denses, étroitement pressées les unes contre les autres et dirigées verticalement vers le haut.

Les aiguilles sont piquantes, jeunes - vert vif, à la fin de la saison, elles deviennent vert foncé avec une teinte bleuâtre. Préfère les endroits ensoleillés. Hiberne dans la zone 2.

Ce genévrier se prête bien à la taille et peut être utilisé pour créer des formes topiaires.

Tapis vert ordinaire Juniper

Le nom de la variété est traduit par Green Carpet. Ce genévrier se distingue de la forme rampante et pousse presque horizontalement. Une plante adulte atteint une hauteur de 20 à 30 cm avec un diamètre de couronne de 2 m.

Les aiguilles sont pointues, mais douces, la jeune pousse est vert clair, s'assombrit à la fin de la saison.

Juniper ordinaire Gold Kon

La variété Gold Kon ou Golden Cone a été créée par des sélectionneurs allemands en 1980. Diffère en aiguilles jaunes. Forme une couronne en forme de cône arrondi en haut. La hauteur d'une plante adulte est de 2 à 3 mètres, son diamètre peut atteindre 0,5 m. La croissance annuelle est de 10 à 15 cm. Elle résiste au gel. A l'ombre, il perd sa couleur dorée.

Genévrier commun dans l'aménagement paysager

La seule chose qui limite l'utilisation du genévrier commun dans l'aménagement paysager est sa faible résistance à la pollution anthropique. Si les conditions le permettent, la culture aura fière allure sur le site et ne nécessite pas de soins particuliers.

Les formes horizontales ouvertes du genévrier commun ont fière allure dans les plates-bandes basses ou le long du bord des plates-bandes hautes. La culture est plantée dans des rocailles, des jardins de rocaille, sur fond de grands et petits groupes de paysages.

Les cultivars créés à partir des formes femelles du genévrier commun ont généralement une large couronne pyramidale, avec une dépression au centre et des extrémités tombantes des pousses. De là, le buisson devient comme un pot de fleurs. Cette caractéristique est souvent jouée par les paysagistes, plaçant des genévriers dans des jardins romantiques.

Mais les plus populaires sont les nombreuses variétés à couronne en forme de colonne étroite. Ils sont plantés sous la forme d'une allée, comme accent vertical dans les groupes de paysages et les parterres de fleurs. En tant que ténia, ces genévriers ne sont pas utilisés. En une seule plantation, ils ne sont bons qu'au cimetière.

La plante se prête bien à la taille; le topiaire peut être créé à partir de variétés colonnaires. Le genévrier commun est souvent cultivé en conteneur, mais uniquement dans la rue - il ne vivra pas longtemps à l'intérieur.

Planter et entretenir le genévrier commun

Si la culture est implantée en dehors de la ville, des problèmes surviennent rarement. L'air pollué par les gaz complique grandement les soins du genévrier commun. Les propriétaires semblent tout faire correctement, suivant les recommandations, et l'usine dépérit.

Important! Il est fort possible que non pas des erreurs de soins, mais un air très pollué conduise à des maladies ou même à la mort du genévrier commun.

Préparation des parcelles de semis et de plantation

La fosse d'atterrissage est préparée à l'avance. Il est creusé avec une profondeur d'au moins 70 cm afin de placer le drainage, le diamètre doit dépasser la taille du coma en terre de 1,5 à 2 fois. Il n'est pas nécessaire de changer complètement le sol, le genévrier commun est peu exigeant à cet égard et ne supporte pas que les sols salins. Si nécessaire, la terre est assouplie à l'aide de gazon, de la tourbe et du sable sont ajoutés.

Le drainage est posé dans la fosse de plantation, rempli de substrat à 70% et rempli d'eau. Laisser reposer au moins 2 semaines.

Il est préférable de prendre les semis de genévrier commun dans les pépinières locales. De plus, il est conseillé de ne pas acheter du tout le creusé, même avec un morceau de terre gainé de toile de jute. Le fait est que l'espèce ne tolère pas la transplantation, en particulier à l'âge adulte.

Important! Mieux vaut dépenser de l'argent supplémentaire pour le genévrier cultivé en pot plutôt que de jeter la plante qui n'a pas pris racine.

Les conifères adultes de cette espèce déterrés dans la nature ne prennent presque jamais racine. Donc, si vous prenez un genévrier ordinaire de la forêt, alors seulement de petits spécimens.

Comment planter du genévrier commun

Le genévrier commun cultivé en pot est planté tout au long de la saison. Les plantes creusées avec une motte de terre sont placées sur le site au printemps ou en automne. La préférence doit être donnée à la plantation en début de saison dans les régions à climat tempéré et froid, au sud - lorsque la chaleur diminue, en octobre-novembre.

L'algorithme pour planter un genévrier ordinaire est le suivant:

  1. Une partie du substrat est retirée de la fosse de plantation.
  2. La plante est placée au centre, le collet doit affleurer le sol. Autrement dit, vous devez planter un genévrier de sorte que la surface du coma de terre extraite du récipient ne soit recouverte que d'une fine couche de sol - pas plus de 0,5 cm.
  3. Si la variété est à colonnette étroite, plus de 50 cm de hauteur, il est préférable de l'attacher à une cheville préalablement enfoncée dans le fond de la fosse.
  4. Le sol est versé progressivement, en compactant constamment.
  5. Le genévrier est arrosé abondamment, dépensant au moins un seau d'eau sur une petite plante. Pour un adulte, vous avez besoin de 10 litres pour chaque mètre de croissance.
  6. Le sol est paillé, mieux que l'écorce de conifère transformée achetée en jardinerie.

Arrosage et alimentation

Immédiatement après la plantation d'un genévrier ordinaire, arrosez-le souvent et abondamment, en ne laissant pas le sol se dessécher. Ensuite, l'humidification est effectuée plusieurs fois par saison. Les étés chauds et secs constituent une exception. Ensuite, l'arrosage est effectué toutes les 2 semaines.

Contrairement à d'autres espèces, le genévrier commun peut tolérer la sécheresse (dans des limites raisonnables) et un léger blocage du sol. Mais quand même, il vaut mieux arroser au besoin.

Saupoudrer la couronne est très bénéfique pour la culture. Il est fait dans un temps chaud au coucher du soleil, mais pour que les aiguilles aient le temps de sécher avant la tombée de la nuit.

Il est préférable de donner le top dressing au genévrier ordinaire deux fois pendant la saison de croissance:

  • printemps à forte teneur en azote;
  • à l'automne - potassium-phosphore.

Les jardiniers se limitent souvent à ajouter un complexe minéral complet au début de la saison. C'est tout à fait acceptable, mais l'alimentation d'automne permet à la culture de mieux faire face à la pollution de l'air et d'hiverner avec succès.

Utile pour les genévriers et les engrais foliaires appliqués à travers les aiguilles. Il est recommandé d'ajouter une ampoule d'épine ou de zircon au ballon - ces substances permettent également à la culture de résister aux facteurs de stress.

Paillage et relâchement

Il est nécessaire d'ameublir le sol sous un genévrier ordinaire uniquement jusqu'à ce que la culture soit complètement enracinée - la première ou les deux premières années après la plantation. À l'avenir, le cercle du tronc est paillé - cela retient l'humidité, crée un microclimat favorable et, dans les variétés à couronne pyramidale étroite, la sueur protège la racine de la surchauffe.

Taille et mise en forme

La taille sanitaire du genévrier commun consiste à éliminer les branches sèches et malades. La couronne n'a généralement pas besoin de la former. Si vous le souhaitez, il est facile de créer un topiaire à partir de variétés pyramidales. Pour la taille initiale, vous devriez inviter un spécialiste, les propriétaires pourront garder leur forme par eux-mêmes.

Se préparer pour l'hiver

Les plantes fraîchement plantées doivent être à l'abri du gel; dans le nord, il vaut mieux le faire pendant deux saisons. À l'avenir, ils se limiteront au paillage du cercle du tronc. Les variétés à couronne pyramidale sont liées avec de la ficelle, sinon la neige cassera les branches.

Reproduction de genévrier commun

Le genévrier spécifique se multiplie par graines après une stratification prolongée. Les variétés utilisant cette méthode héritent rarement de caractéristiques décoratives. Ils sont élevés par boutures et formes rampantes - par superposition.

Les pousses de genévrier peuvent être prises toute la saison, mais les pousses de printemps s'enracinent mieux chez les amateurs. Sur les boutures prises avec un «talon», les aiguilles inférieures sont enlevées, traitées avec un stimulant, plantées dans de la tourbe, du sable ou de la perlite. Conserver dans un endroit frais, protégé du soleil, avec une humidité élevée.

Après environ 40 jours, l'enracinement est terminé, les boutures sont plantées dans un récipient séparé avec un substrat plus nutritif. Le genévrier est transféré dans un lieu permanent après 2 ans.

Ravageurs et maladies du genévrier commun

Le genévrier commun est une culture généralement saine. Si des traitements préventifs sont effectués régulièrement, travaillez avec des outils propres, n'apportez pas de plantes infectées sur le site, des problèmes surviennent rarement. Les maladies sont combattues avec des fongicides, les ravageurs sont détruits avec des insecticides.

Les problèmes les plus courants qui se posent sont:

  1. L'air trop sec et le manque d'arrosage de la couronne contribuent à l'apparition et à la reproduction des tétranyques.
  2. L'hydratation de la couronne tard le soir, lorsque la couronne n'a pas le temps de se dessécher la nuit, stimule l'apparition de cochenilles dans les régions au climat chaud. Il est difficile de s'en débarrasser sur les genévriers épineux, il est donc préférable de tout faire selon les règles.
  3. En hiver, si la couronne n'est pas attachée et que la neige repose sur les branches pendant plusieurs mois, une chute de neige peut se développer.
  4. L'engorgement, un mauvais drainage ou un manque de drainage, un sol trop dense peuvent provoquer la pourriture.

Pour vous faciliter la vie, identifier le problème à temps et commencer immédiatement le traitement, un genévrier ordinaire doit être régulièrement examiné.

Conclusion

Le genévrier commun est une excellente culture pour les parcs et les parcelles privées. La seule chose qui freine sa propagation est sa faible résistance à la pollution atmosphérique.


Voir la vidéo: MISE en FORME dun GENÉVRIER de JARDINERIE en BONSAÏ AFDB (Décembre 2021).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos