Conseils

Cosaque du genévrier: photo et description


Il existe environ 70 espèces de genévriers, réparties dans l'hémisphère nord de l'Arctique à l'équateur. Pour la plupart d'entre eux, la gamme est limitée à un certain système de montagne ou à une région, seuls quelques-uns peuvent être trouvés à l'état sauvage sur une grande surface. Juniper Cossack se réfère précisément à l'espèce répandue. Il pousse en Asie mineure et en Asie du Sud-Est, en Europe centrale et méridionale, en Sibérie, en Primorye, dans l'Oural, dans le Caucase et dans le sud de l'Ukraine. La culture forme des fourrés dans les forêts et les bosquets à une altitude de 1 à 3 mille mètres.

Description du genévrier cosaque

Juniper Cosaque (Juniperus sabina) appartient au genre Juniper de la famille Cypress. C'est un arbuste atteignant 4,5 m, mais le plus souvent ne dépassant pas 1,5 m. Pour décrire les caractéristiques du genévrier cosaque, il serait correct de parler non pas de la hauteur de la plante, mais de la longueur des branches du squelette. .

Sa couronne est formée de troncs inclinés, fortement envahis par les pousses latérales. Les branches sont plus ou moins rampantes, mais les extrémités sont généralement surélevées et dirigées vers le haut. Le diamètre des jeunes pousses vertes est d'environ 1 mm. Les branches poussent souvent au sol et forment des fourrés. Par conséquent, parler du diamètre de la couronne du genévrier cosaque est problématique. Dans l'entrelacement de branches denses, couchées sur le sol et enracinées constamment, il est difficile de distinguer où une plante se termine et une autre commence.

L'écorce exfolie, l'ancienne tombe, est colorée en brun rougeâtre. Le bois est tendre, mais fort, avec une odeur forte, pas trop agréable, causée par la teneur élevée en huiles essentielles.

Important! La culture a des propriétés phytoncides, la capacité de purifier et d'ioniser l'air.

Les aiguilles des plantes jeunes et à l'ombre sont pointues, espacées, ridées, vert bleuâtre, avec une nervure centrale prononcée. Sa longueur est de 4 mm.

Avec l'âge, les aiguilles deviennent plus courtes, squameuses, au toucher - beaucoup plus douces et sans épines. Il est situé en face, dans les branches principales, il est plus long que sur les pousses latérales - 3 et 1 mm, respectivement.

Les aiguilles de genévrier cosaque vivent trois ans. Ils ont une odeur désagréable assez forte qui se propage au frottement.

Le genévrier cosaque est résistant aux basses températures, à la pollution anthropique, à l'ombrage et à la sécheresse, peu exigeant pour les sols. Le système racinaire est puissant, s'enfonce profondément dans le sol. La durée de vie est d'environ 500 ans.

Variétés de genévrier cosaque

Dans la culture, le genévrier cosaque est connu depuis 1584, décrit pour la première fois par Karl Linnaeus en 1753. Il s'est répandu en raison de sa simplicité, de son caractère décoratif et de sa capacité à guérir l'air. Depuis quatre siècles et demi, de nombreuses variétés ont été créées qui peuvent satisfaire une grande variété de goûts.

Mas cosaque de genévrier

La variété Mas se distingue des autres par ses pousses surélevées aux pointes légèrement tombantes. La couronne est dense, étalée, jusqu'à 3 m de diamètre, chez une plante adulte, elle ressemble à un entonnoir. Les branches étant dirigées vers le haut, elles s'enracinent moins souvent d'elles-mêmes que dans les autres variétés. La hauteur du genévrier du Cosaque Mas atteint 1,5, parfois 2 mètres, la croissance annuelle est de 8-15 cm.

Les jeunes aiguilles sont piquantes, avec l'âge aux extrémités des pousses, elles deviennent squameuses, l'intérieur du buisson reste tranchant. Du côté face au soleil, le genévrier cosaque est bleuâtre, en dessous il est vert foncé. En hiver, la couleur change et prend une teinte lilas.

Les cônes simples ne se forment que sur les vieux buissons. L'écorce est rougeâtre, la racine est puissante. Préfère un emplacement ensoleillé, mais tolère une ombre partielle. Résistance au gel - zone 4.

Juniper Cosaque Knap Hill

La variété Knap Hill est considérée comme l'une des plus belles. Il a une couronne plutôt compacte - une plante adulte atteint une hauteur de 1,5 m pour un diamètre de 1,6 m et à 10 ans, les dimensions sont respectivement de 0,7-1 et 1-1,2 m.

Les aiguilles sont d'un beau vert, les jeunes aiguilles ressemblent à des aiguilles. Un buisson adulte peut avoir deux variétés à la fois: doux écailleux et épineux. Les baies de pin ne se forment que sur des spécimens adultes, sont de couleur brun foncé, couvertes d'une fleur cireuse grise.

Cette variété est assez tolérante à l'ombre, mais semble plus attrayante dans un endroit ouvert. Il hiberne dans la zone quatre sans abri.

Arcadie cosaque de genévrier

La variété à croissance lente Arcadia est en même temps l'une des plus résistantes aux basses températures. Pousse sans abri dans la zone 2. Ne tolère pas les débordements et les sols salins, préfère le placement dans un endroit ensoleillé. En général, elle est considérée comme une variété très rustique.

Les semis de genévrier cosaque d'Arcadia ont poussé à partir de graines obtenues de l'Oural dans la pépinière américaine de D. Hill. Les travaux sur la variété ont été menés de 1933 à 1949, date à laquelle elle a été enregistrée.

La hauteur du genévrier cosaque Arcadia à 10 ans n'est que de 30 à 40 cm, tandis que les branches à cette époque maîtrisent une zone d'un diamètre de 1,8 m et sont situées presque horizontalement. Ils forment une couverture uniforme et pas trop dense. Un buisson adulte étend les branches jusqu'à une hauteur de 0,5 m et couvre 2 m.

Une jeune plante a des aiguilles épineuses, en forme d'aiguilles. Il devient doux avec l'âge. La couleur des organes végétatifs est verte, parfois avec une teinte bleuâtre ou bleuâtre. La variété est considérée comme l'un des genévriers cosaque à croissance la plus lente.

Genévrier cosaque Glauka

Comme son nom l'indique, cette variété de genévrier cosaque se distingue par les aiguilles bleues. Il sera particulièrement lumineux au soleil, à l'ombre partielle, les organes végétatifs deviendront verts et les branches seront lâches. Mais seule la décoration de la plante en souffrira, pas la santé.

Le genévrier cosaque de Glauka est considéré comme à croissance rapide. Ses branches s'étalent sur le sol, se développent et forment rapidement une vaste colonie. Dans le même temps, la belle forme du buisson est déformée, perdue parmi les nombreuses pousses enchevêtrées et entrecroisées. Ainsi, si la conception du site ne nécessite pas la création de fourrés, les branches doivent être surveillées, ne leur permettant pas de prendre racine.

Conseils! Pour éviter une propagation inutile des variétés et espèces de genévriers poussant dans le plan horizontal, il suffit de recouvrir le sol d'une épaisse couche d'écorce de pin.

Glauka pousse jusqu'à 1,5 m de hauteur, s'étendant sur 4 m de largeur.

Confiture de genièvre cosaque Rockery

De l'anglais, le nom de la variété de genévrier cosaque Rockery Gem est traduit par Pearl of Rockery. Il a été isolé au début du siècle dernier dans une succursale de la pépinière boscopique Le Febres. La variété est considérée comme une version améliorée et raffinée du genévrier cosaque Tamariscifolia.

Rockery Jam est un arbuste nain dense avec une couronne ouverte magnifiquement formée. Les branches sont élevées à une hauteur d'environ 50 cm, le diamètre d'une plante adulte est de 3,5 M. Ce genévrier cosaque forme des fourrés plats et denses et peut être utilisé comme plante couvre-sol.

Important! Vous ne pouvez pas marcher dessus!

La culture se développe lentement, elle se distingue par des aiguilles vert bleuâtre. Sur les buissons jeunes et adultes, les feuilles sont épineuses, rassemblées en verticilles de 3 pièces.

La variété préfère un emplacement à mi-ombre, c'est là que Rockery Jam sera particulièrement beau. Tolère le soleil direct. Hivers sans abri dans la zone 3.

Genévrier cosaque Broadmoor

Une variété issue de graines russes. Broadmoor est similaire à Tamariscifolia, mais ses branches sont plus fortes et moins grossières.

Le buisson est horizontal, les pousses se superposent comme une tuile, formant une couronne plate étalée avec des branches légèrement montantes au centre. Le genévrier cosaque adulte Broadmoor atteint une hauteur ne dépassant pas 60 cm et s'étend jusqu'à 3,5 m de largeur.

Les aiguilles sont vert grisâtre, petites. L'attitude à la lumière du genévrier cosaque Broadmoor l'oblige à être planté dans des zones ouvertes. À l'ombre partielle, il aura l'air moins décoratif.

Danub bleu cosaque genévrier

La traduction du nom de la variété Blue Danube sonne comme le Blue Danube. Elevé en Autriche par L. Wesser, et mis en vente sans nom. Le nom n'a été donné à la variété qu'en 1961.

C'est un arbuste rampant avec des branches ouvertes et courbées vers le haut, semblables à des langues de flammes. Une plante adulte atteint une hauteur de 1 m et atteint un diamètre de 5 m La couronne est dense. Les aiguilles des jeunes arbustes sont aciculaires, avec l'âge elles deviennent squameuses, seul l'intérieur du genévrier reste piquant. Il pousse rapidement, ajoutant environ 20 cm par an.

La couleur des aiguilles est bleuâtre, à l'ombre et à l'intérieur du buisson - grisâtre. Il est recommandé de planter ce genévrier cosaque dans un grand parterre de fleurs ou dans de grandes surfaces, car il couvre rapidement une grande surface. Haute résistance à l'hiver, peut pousser au soleil et à l'ombre partielle.

Genévrier cosaque Tamaristsifolia

Cette variété est connue depuis 1730. Elle tire son nom du fait que les jeunes pousses ressemblent vaguement au tamaris. Forme un arbuste tentaculaire avec des branches droites soulevées en biais. La couronne d'une plante adulte est comme un dôme.

Le jeune genévrier a des aiguilles en forme d'aiguilles, de 50 cm de haut et jusqu'à 2 m de diamètre. Les spécimens après 20 ans s'étendent jusqu'à 1-1,5 m et s'étendent sur 3-3,3 m. Les aiguilles sont vertes.

Un inconvénient majeur de la variété est sa tendance à dessécher les branches adultes.

Variegata cosaque de genévrier

Forme à croissance lente, atteignant 40 cm de hauteur en 10 ans, environ 1 m de largeur.Avec l'âge, il peut s'étirer jusqu'à 1 m et atteindre une largeur de 1,5 m.Les pousses sont étalées horizontalement, les extrémités sont relevées. Ce genévrier a une croissance crémeuse. Il pousse lentement. Il tolère bien les basses températures, mais les extrémités panachées des branches sont sujettes au gel.

Cosaque de genévrier dans la conception du paysage

Les types et variétés de genévriers, y compris ceux cosaques, sont largement et facilement utilisés dans l'aménagement paysager. La culture est peu exigeante pour l'arrosage et la composition du sol, elle tolère bien les conditions urbaines. Le plus grand effet décoratif peut être obtenu si les préférences de chaque variété pour l'éclairage sont prises en compte, sinon la couronne perd sa forme et les aiguilles acquièrent un aspect malade et une teinte grisâtre.

L'utilisation de genévriers cosaques dans l'aménagement paysager est due à la forme de la couronne - selon la variété, pressée contre le sol ou soulevant les extrémités des pousses comme les langues d'un feu. Ils sont plantés:

  • comme sous-bois dans de vastes zones et dans les parcs publics;
  • sur les collines rocheuses, dans les rocailles;
  • pour renforcer les pentes;
  • variétés avec une belle couronne au premier plan des groupes de paysages;
  • forme avec des pousses rampantes horizontales comme plante couvre-sol;
  • comme draperie en arrière-plan de groupes d'arbres paysagers à hautes couronnes;
  • des pelouses à ossature ou de grands massifs de fleurs;
  • dans le cadre de groupes de paysage;
  • dans les plates-bandes avec des fleurs qui ne nécessitent pas trop d'arrosage;
  • comme draperie pour une fondation élevée;
  • les variétés tolérantes à l'ombre peuvent être placées le long du côté sombre de la clôture;
  • cultivé en bordures larges d'une seule rangée;
  • pour combler les espaces vides difficiles à atteindre ou disgracieux.

Ce ne sont que des exemples de l'utilisation du genévrier cosaque dans l'aménagement paysager. En fait, la culture peut être considérée comme universelle, il n'est pas difficile pour elle de trouver un coin approprié sur n'importe quel site.

Important! Le genévrier cosaque peut être planté comme plante protectrice du sol qui renforce les pentes et les pentes en ruine.

Conditions de croissance du genévrier cosaque

Bien que la zone de distribution du genévrier cosaque couvre les régions du sud, la culture tolère parfaitement les basses températures, et de nombreuses variétés peuvent être plantées dans la zone 2. Les arbustes pousseront sur des pierres, des grès, des sols argileux et calcaires, et sont généralement peu exigeants pour la composition du sol.

En général, l'espèce est photophile, mais la plupart des variétés tolèrent parfaitement l'ombre partielle, bien qu'elles perdent quelque peu leur effet décoratif. Certaines formes sont spécialement conçues pour la culture dans des zones où le soleil voit rarement.

Le genévrier cosaque tolère bien la pollution anthropique et résiste à la sécheresse.

Plantation et entretien du genévrier cosaque

Le genévrier cosaque est facile à entretenir. Il peut être planté dans des zones rarement visitées et dans des endroits difficiles d'accès où les plantes ne reçoivent évidemment pas beaucoup de soins.

L'arbuste n'a besoin que d'une taille hygiénique, mais tolère si nécessaire facilement une coupe de cheveux mise en forme.

Préparation des parcelles de semis et de plantation

Étant donné que l'espèce est peu exigeante pour les sols, le sol de la fosse de plantation n'a pas besoin d'être changé. S'il est très mauvais, le mélange est préparé à partir de tourbe, de gazon et de sable. Une couche de drainage d'une épaisseur d'au moins 15 à 20 cm est requise. Lorsque l'eau souterraine s'approche de la surface, elle doit être importante.

Conseils! Si le sol est riche en pierres, vous n'avez pas besoin de les enlever.

Le trou de plantation est creusé en au moins 2 semaines, le drainage est posé et recouvert d'un substrat. Arrosez abondamment. La profondeur de la fosse n'est pas inférieure à 70 cm, le diamètre dépend du volume du coma de terre et doit le dépasser de 1,5 à 2 fois.

Il est préférable d'acheter des plants dans les pépinières locales. Les importés doivent nécessairement être dans des conteneurs, les domestiques peuvent avoir un morceau de terre doublé de toile de jute. Vous ne pouvez pas acheter de genévriers avec des racines sèches ou des aiguilles qui ont perdu leur turgescence. Les branches doivent être soigneusement examinées pour déceler les dommages, les signes de maladie et les ravageurs.

Comment planter du genévrier cosaque

La culture peut être plantée au printemps et à l'automne. Plantes en pot - toute la saison sauf les mois chauds. La plantation de genévrier cosaque au printemps est préférable dans les régions du nord, à l'automne - au sud. Ensuite, la culture aura le temps de bien s'enraciner.

Les règles de plantation impliquent que le buisson sera placé dans le trou à la même profondeur qu'il a poussé dans un récipient ou une pépinière, sans approfondir le collet. Le sol est constamment compacté pour éviter la formation de vides. Après la plantation, la plante est abondamment arrosée et le sol en dessous est paillé.

Greffe de genévrier cosaque

Il est nécessaire de transplanter la culture dans le nord au printemps, dans les régions du sud - d'ici la fin de la saison. Un buisson est déterré avec un morceau de terre, placé sur le sac, transféré à un nouvel endroit dans le trou préparé. Quand un certain temps doit s'écouler entre le retrait du genévrier du sol et la plantation, la racine est protégée du dessèchement.

Conseils! Si, après avoir creusé, la motte de terre se désintègre, il est préférable de l'attacher avec de la toile de jute et de la planter avec un chiffon.

L'opération elle-même n'est pas différente de celle décrite dans le chapitre précédent.

Arrosage et alimentation

Il est nécessaire d'arroser le genévrier cosaque dans les régions à climat tempéré plusieurs fois par saison. Lors des étés chauds ou en l'absence de pluie pendant une longue période, une humidification peut être nécessaire deux fois par mois. L'arrosage de la couronne est effectué le soir, au moins une fois par semaine.

Important! Immédiatement après la plantation, la culture est souvent arrosée afin que le sol ne se dessèche pas.

Il est conseillé de nourrir la brousse deux fois par saison:

  • au printemps avec des engrais complexes à haute teneur en azote;
  • à la fin de l'été ou au début de l'automne - pansements au phosphore-potassium.

Souvent, les jardiniers ne fertilisent les cultures qu'au printemps. Ceci est autorisé, mais il est toujours préférable de faire deux repas.

Paillage et relâchement

Le sol n'est ameubli que sous les jeunes plants. Ensuite, ils se limitent au paillage du sol - cela ne blesse pas les racines, retient l'humidité et crée un microclimat approprié.

Abri du genévrier cosaque pour l'hiver

Le genévrier cosaque tolère bien les basses températures. Il pousse bas, si l'hiver est neigeux, la brousse n'aura pas besoin de protection, même dans une région aux hivers plus rigoureux que ceux indiqués dans la description variétale.

La première année après la plantation, la culture est recouverte d'une boîte en carton ou d'agrofibre blanche ou de spunbond. À l'avenir, le sol sous le genévrier cosaque est paillé en hiver.

Que planter à côté du genévrier cosaque

Ici, tout d'abord, il convient de noter les cultures qui ne peuvent pas être plantées à proximité du genévrier cosaque. La rouille se développe souvent sur l'éphédra. Un champignon du genre Gymnosporangium ne cause pas beaucoup de dommages au genévrier lui-même, mais les cultures fruitières, en particulier les poires et les prunes, sont très frappantes. Ici, l'éphédra agit comme un hôte intermédiaire lorsqu'il est porteur de la maladie.

Les cultures ornementales sont plantées à côté du genévrier cosaque de telle sorte qu'elles ont des besoins similaires en matière d'irrigation, de composition du sol et d'éclairage. Le choix des plantes est énorme, les paysagistes et les propriétaires peuvent donc créer n'importe quelle composition.

Une combinaison de genévrier cosaque avec de telles cultures serait idéale:

  • des roses;
  • bruyères;
  • fougères à franges légères;
  • des céréales;
  • bulbeux;
  • mousses et lichens.

Floraison du genévrier cosaque

Le genévrier cosaque est une plante monoïque sujette à la dioïque. Cela signifie que dans une culture, les fleurs mâles et femelles sont inégalement situées sur chaque spécimen individuel. Il y a des individus avec des organes de reproduction des graines d'un seul sexe.

La fleur mâle est une boucle d'oreille de forme ovale avec de nombreuses étamines, la femelle est rassemblée dans un cône à 4-6 écailles. Leur divulgation et leur pollinisation ont lieu en mai. Les fruits sont appelés cônes et mûrissent à la fin de la première saison ou au printemps suivant.

Brun noir, en raison de la plaque, semblant gris bleuâtre, les fruits sont toxiques. Ils ont une forme arrondie-ovale, de 5 à 7 mm, ne s'ouvrent pas à maturité. Chacun contient jusqu'à 4 graines.

La période de floraison du genévrier cosaque n'ajoute pas de caractère décoratif à la plante. Mais les baies de pin mûres sont une vraie décoration, mais elles ne peuvent pas être mangées et les enfants doivent être surveillés avec une attention particulière. Bien que la toxicité de la culture soit faible, cela peut être suffisant pour un organisme immature.

Comment propager le genévrier cosaque

L'espèce genévrier cosaque est facile à multiplier avec des graines stratifiées et pelées. Les variétés héritent rarement des propriétés de la plante mère, de sorte qu'une telle sélection n'a pas de sens pour les amateurs.

Lorsque seuls quelques nouveaux buissons sont nécessaires, le genévrier cosaque est facile à propager par superposition - ses pousses elles-mêmes reposent sur le sol et prennent racine. Mais si vous «arrachez» une branche adhérente du sol (il est difficile de le faire avec précaution), de nombreuses racines seront arrachées, il sera difficile pour la plante de prendre racine dans un nouvel endroit.

Il est donc préférable de gérer le processus vous-même - choisissez une évacuation appropriée, fixez-la dans un endroit pratique, saupoudrez-la de terre. Pour faciliter le déterrage de la stratification, une écorce de pin, du carton, un morceau de matériau de toiture peuvent être placés sous la partie de la branche libre du sol. Ensuite, cela se passera sans blessures inutiles - les racines dans un endroit inutile ne se formeront tout simplement pas.

La multiplication par boutures de genévrier cosaque est effectuée dans les cas où vous avez besoin d'obtenir beaucoup de plantes à la fois, ou si quelqu'un "partage" une brindille de la variété que vous aimez. Cette procédure est simple, bien qu'elle nécessite une attention particulière sur le plant jusqu'à la fin de l'enracinement.

Les boutures du genévrier cosaque peuvent être effectuées à tout moment, mais il est préférable de se livrer à la reproduction au printemps. D'un buisson à l'âge de 8-10 ans, une pousse de 10-12 cm est prise avec un "talon" (un morceau de l'écorce d'une branche plus ancienne), la partie inférieure est débarrassée des aiguilles, traitée à l'hétéroauxine ou un autre stimulant.

Important! Vous pouvez conserver les boutures pendant 3 heures au maximum dans un endroit frais (par exemple, au réfrigérateur), enveloppées dans un chiffon propre et humide.

Dans un mélange de nutriments léger, de la perlite ou du sable grossier propre, les boutures sont plantées à un angle de 30 à 45 °. Vous ne pouvez pas coller de pousses dans le substrat, les trous sont faits avec un crayon ou un bâton spécialement raboté.

Le sol est compacté avec vos doigts, arrosé, recouvrez le récipient d'un film. Le récipient doit nécessairement contenir des évacuations et des trous pour l'évacuation de l'excès d'eau. La plantation doit être régulièrement ventilée, au lieu d'arroser, vaporiser abondamment à partir d'un vaporisateur. Ils contiennent des boutures de genévrier cosaque dans un endroit protégé du soleil à une température de 16-19 °. Déjà à 25 °, les problèmes peuvent commencer.

Après 30 à 45 jours, les boutures prendront racine et pourront être plantées dans des tasses séparées avec un sol léger mais nutritif. Les jeunes genévriers cosaques sont déplacés vers un lieu permanent après 2 ans.

Ravageurs et maladies du genévrier cosaque

Le genévrier cosaque est une culture saine. Si vous ne faites pas d'erreurs de soins et effectuez régulièrement des traitements préventifs, utilisez un instrument stérile lors de la taille et de la mise en œuvre des mesures sanitaires, aucun problème ne devrait survenir. Quelquefois:

  1. Si vous ignorez l'aspersion de la couronne et de l'air sec, un tétranyque peut apparaître.
  2. Les débordements provoquent le développement de la pourriture.
  3. Une humidité trop élevée est la raison de l'apparition d'une cochenille.

Il convient de garder à l'esprit qu'il est plus difficile de lutter contre les maladies et les ravageurs des jeunes plantes et des formes avec des aiguilles acérées. Lors du traitement, vous devez littéralement verser le médicament sur l'arbuste afin que la solution pénètre dans les sinus des aiguilles dures et pliées. C'est là que subsistent les agents pathogènes, qui sont détruits par les fongicides et les larves de ravageurs. Les insecticides aideront à y faire face.

Conclusion

Le genévrier cosaque est une culture ornementale sans prétention qui peut être plantée dans de petits jardins de soins. Dans de nombreux domaines, il n'occupe pas une position dominante et est souvent peu perceptible. Mais si le genévrier cosaque est retiré du site, il deviendra moins décoratif, perdra un peu de son charme.

Avis sur Genévrier cosaque

Gennady Fedorovich Kurochkin, 52 ans, Kazan

Je voudrais partager mon expérience de la culture du genévrier cosaque de Glauka. Il pousse assez rapidement, ce que ma femme et moi ne savions pas. Des roses anglaises ont été plantées à proximité et, pour une raison quelconque, elles n'ont pas bien pris racine chez nous, mais ici, après de nombreuses années de tentatives, jusqu'à trois buissons ont pris racine. Les fleurs étaient fantastiques sur le fond du genévrier. Mais nous n'avons pas été heureux longtemps. Le genévrier a grandi et a commencé à pousser les roses. La main ne s'est pas levée pour retirer quoi que ce soit. Ensuite, j'ai pris le sécateur et découpé les creux pour les roses directement dans la couronne. J'ai pensé: "quoi qu'il arrive!" Une telle beauté s'est avérée, si vous voulez l'inventer spécialement, cela ne fonctionnera pas. Maintenant, je ne supporte qu'en coupant les encoches. Et je ne peux pas desserrer les roses, mais ils ont apparemment aimé le quartier du genévrier - et ils poussent si bien.

Mikaela Genrikhovna Radieva, 40 ans, Nizhny Novgorod

Le genévrier cosaque n'occupe pas une place honorable sur notre site, mais il est impossible de s'en passer. Bien sûr, cette culture n'aime pas beaucoup l'ombre. Mais si la cour est comme la nôtre - étroite, longue, sombre la plupart des heures de jour, le choix des plantes est petit et vous devez les planter sur le principe de «survivre». Le long de la clôture en arrière-plan, 10 buissons de genévrier cosaque Tamaristsifolia ont été placés. Au début, ils ont grandi librement, puis ils se sont fermés et ont formé un groupe dense. Bien sûr, vous devez couper les branches sèches chaque printemps et les vaporiser régulièrement d'épine pour augmenter la vitalité. Mais en général, nous sommes très satisfaits du genévrier cosaque.


Voir la vidéo: Houssin Ait Tazart parle de Genevrier (Janvier 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos